top of page

Bienvenue !

Que vous soyez ici par hasard ou que vous suiviez assidument mon travail, il est possible que certaines toiles aient fait naître en vous des interrogations légitimes quand à la part de hasard dans mon processus de création !

Si c'est le cas, bienvenue dans ma démarche artistique, discutons un instant, vous y verrez plus clair...

Artistiquement vôtre,

- N''

IMG_4184.jpg

Quelle a été ta première approche avec la peinture ?

— Un atelier libre dans les Yvelines ! Peintures, toiles, pinceaux et couteaux… Créer devient une véritable nécessité intérieure ! Peu de temps après j’ai d’ailleurs installé mon propre atelier. Et, dès le début, mon travail a été tout de suite apprécié et reconnu.

Alors tu as multiplié les expositions après un si bon accueil ?

— Oui, pendant quelques années ! Après, forte de cette expérience, j’ai exploré un autre monde de salons et galeries.

Où a-t-on pu voir ton travail ?

— Après cette aventure qu’ont été les expositions collectives, quelque chose était déjà né : mon propre univers voyait le jour et avait besoin de s’exprimer encore davantage ! C’est alors que j’ai investi les murs de galerie parisienne, salons ou bien encore ceux du carrousel du Louvre ! Lors de l’édition 2019 du Salon Art Shopping sont apparus de véritables prémices de la galerie que je tiens aujourd’hui. A travers cette jolie expérience menée en solitaire, j’ai pu m’essayer à faire contempler mes matières mais aussi, et surtout, à inciter mon audience à rentrer dans mon univers !

Qu’as-tu fais d’autre en parallèle de ces opportunités artistiques ? 

— J’ai rejoint une association ! Ne soyez pas surpris : en intégrant ce bureau d’exposition, je n’ai fait que passer de l’autre côté. En effet, si je participais à de nombreuses expositions à l’époque, j’ai donc aussi eu l’opportunité d’en organiser plusieurs ! Dans une volonté de diversifier le rayonnement culturel de l’association, nous avons même créé une biennale de photographie.

Cette volonté de faire rayonner l’art autour de toi s’est-elle traduit autrement ? 

— A force de rencontres et d’échanges, cette envie a grandi en moi : celle de faire (re)connaître la qualité artistique du travail de mes pair.es ! C’est alors que j’ai intégré la Société des Auteurs et Artistes Francophones en qualité de Secrétaire Générale. Dès lors, mon rôle n’a cessé de se développer en parallèle de cette position.

Qu’as-tu fait en parallèle de ta fonction de Secrétaire Générale ? 

— Pendant plusieurs années, j’ai aussi fait partie du Comité des Distinctions. Enfin, sur plusieurs mois, j’ai également pu explorer le rôle de Vice Présidente. Au-delà d’un enrichissement personnel certain, j’ai considérablement diversifié mon regard au gré de nombreuses rencontres avec mes collègues artistes tout en contribuant à la promotion de l'art, tant au niveau national qu’international.

Et avec ces rencontres d’artistes, quelles sont tes autres inspirations ? 

— Je visite beaucoup d’expositions ! Je suis en alerte permanente pour tout ce qui relève des nouvelles pratiques artistiques en cours de développement. Après j’ai bien sûr des univers de prédilection dans lesquels j’aime me perdre : Antoni Tàpies, Anselm Kiefer, Jean Michel Basquiat, Pierre Soulages, Françis Bacon, Banksy, C215, Shepard Fairey, Miss Tic, Chu Teh-Chun, Françoise Pirro, Alberto Giacometti… Ces recherches florissantes me permettent de me nourrir constamment ! Inspirée par ces univers, j’exprime ma propre vision du monde : contemporaine, abstraite et résultant d’une multitude de techniques.

Donc tu t’inspires du concret de la ville… en faisant toi-même de l’abstrait ? 

— Oui ! Parce que toutes mes œuvres sont abstraites, cela ne signifie pas pour autant qu’elles viennent de nulle part. Mon travail est une permanente exploration de la matière et du mot.

Les mots ont donc aussi leur place dans ton travail ? 

— Très certainement ! J’ai suivi autrefois des études littéraire et philosophique : j’ai toujours été très attachée aux mots. Pour moi, ce sont de véritables collages d'instants immortalisés ! Alors je les emploie comme des vecteurs de pensée.

Alors… on peut lire tes œuvres ? 

— Ahah, j’aime à penser que non ! Je ne crois pas qu’il puisse exister une seule et unique lecture de mes toiles. A mon avis, c’est vraiment la personne qui regarde mon art qui en fait sa lecture, selon ses propres émotions.

Si tu n’es pas l’autrice d’un art à la lecture unique, comment te définis tu ?

 Je n’ai pas vraiment envie d’enfermer mon travail dans une case. Trop définir mon art c’est le/me contraindre. Je me définirais comme une artiste matiériste : j’utilise des matériaux non traditionnels, je joue avec les épaisseurs et les couleurs, je finis par sculpter la matière.

Et de quel(s) courant(s) ou technique(s) te rapproches tu le plus ? 

— C’est dur à dire, je touche à tellement de choses ! En réalité, bien que travaillant dans l’abstrait, je cherche beaucoup le contrôle dans mon travail pour faire transparaître exactement ce que je cherche à exprimer. J’ai besoin d’explorer différents médiums, de me les approprier et de les maîtriser pour pouvoir les réinvestir de manière tout à fait personnelle !

Donc il y a tout de même une “bonne” façon de lire tes tableaux ? 

— Ah non, pas vraiment ! Quand je réalise une œuvre, je ne pense pas à la manière dont elle sera reçue ou interprétée lors de son exposition. En fait, l’histoire nait entre la toile et moi, dans l’intimité de mon atelier. C’est ça que j’aime : la liberté de créer sans restriction ! Et je la transmets aux spectateur.rices cette liberté : c’est la possibilité pour elles / eux d’interpréter mes œuvres sans être trop dirigé.es !

IMG_0774.heic

Coordonnées de l'entreprise

Contact

09.72.95.07.06

Heures d'ouverture

Mer. - jeudi - ven. : 14h30 / 19 h00
Samedi : 10h00 / 19h30

Fermé du dimanche au mardi.

Adresse

9 rue Carnot

27200 Vernon

Réseaux sociaux

  • Lien vers facebook de galerie n" n'' nelly signat
  • LinkedIn
  • Lien vers instagram de galerie n" n'' nelly signat
bottom of page